Les services Santé Environnement : QUEL AVENIR ?

SYNAPSE se bat pour conserver l'unité des Services Santé-Environnement, seuls services sur leurs thématiques dont la voie d'entrée est la santé humaine :
- la santé environnementale est pluridisciplinaire, transversale, partenariale, interministérielle,
- au service des citoyens,
- des collectivités et des populations.
SYNAPSE agit pour que l'Etat garantisse à tous les citoyens, quelle que soit la région dans laquelle ils vivent, le même droit à ce que leur santé ne puisse pas être affectée par des facteurs environnementaux.
SYNAPSE lutte pour que des fonctionnaires techniques, spécifiquement formés à l'Ecole des hautes études en santé publique, ne disparaissent pas dans le contexte des ARS et de la réforme de l’organisation territoriale de l’Etat.

Les chantiers et difficultés sont multiples :
- Remise en question de la place de santé-environnement sur fond de CAP 2022 : réduire les missions de nos services et réorienter les agents vers de nouvelles missions,
- Baisse des plafonds d’emploi qui impacte plus particulièrement nos services,
- Absence de pilotage stratégique national de santé environnement,
- Situation très critique des effectifs dans certaines ARS au niveau départemental. Les missions sont réalisées avec les moyens du bord, certaines sont à la dérive, d’autres abandonnées,
- Management qui met sous pression les équipes, une hiérarchie toujours plus importante et de plus en plus éloignée des préoccupations des services,
- Disparition du travail et de l’expertise de terrain, par la multiplication des tâches de reporting, la diminution des effectifs, la lourdeur administrative interne des ARS, la sous-traitance des missions,
- RIFSEEP incomprise par les agents avec des retombées financières dérisoires, voire catastrophique pour les lauréats des concours internes.

 
 
Pour naviguer de manière satisfaisante sur ce site, nous vous recommandons d'utiliser un navigateur de version supérieur à Internet Explorer 6.0